judaisme-au-féminin
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

foetus in fetu

Aller en bas

foetus in fetu Empty foetus in fetu

Message  eva Mar 13 Jan - 13:49

Foetus in foetu

A pleine Vie, Avortuerie

Des médecins grecs ont retiré à une fillette de 9 ans un foetus de 9 ans. Il s’agit d’un “foetus in foetu“, c’est-à-dire d’un foetus qui s’est développé alors que la fillette était encore au stade de foetus. C’est une anomalie de développement. Ce foetus supplémentaire peut se développer en dehors de l’abdomen, dans la vessie, dans le crâne, sur un testicule (il peut se développer chez l’homme). Il peut atteindre 2 kilos. En l’occurence, le bébé retiré avait des yeux et des cheveux. Il peut y en avoir plusieurs, parfois les uns dans les autres.

Pendant longtemps, les médecins n’ont pas su ce que c’était. Ils croyaient plutôt à un kyste ou à une sorte de tumeur. Mais ces foeti ne sont pas viables. Il leur manque des membres, et arrêtent souvent leur développement.

Ceci constaté, le cas moral est intéressant. S’il n’est pas viable, a-t-il une âme humaine ? Est-ce qu’il est plus proche de la tumeur que du foetus humain ? Doit-on considérer l’acte chirurgical comme un avortement ou plutôt comme une sorte d’ablation ? Les foeticides utilisés pour les avortements peuvent-ils être utilisés contre le foetus in foetu ?Pour ma part, le foetus in foetu est incontestablement de nature humaine. Il provient de gènes humains, et connaît le développement que peut connaître un foetus normal. Par conséquent, au même titre que le foetus normal, il a une âme humaine. Le retirer est donc un avortement, mais un avortement légitime, puisqu’il est comme un corps mort dans un corps sain. Le problème vient avec les questions religieuses dans le genre : comment fait-on pour le baptiser ? Généralement, pour le baptême, il suffit que les parents aient la volonté de le faire, et le fasse effectivement sur le cadavre après la naissance (il me semble!). Mais qui sont les parents ? Est-ce le premier foetus, ou les parents du premiers foetus ? Et d’ailleurs, doit-on parler d’hôte ou de parent pour le premier foetus?

Ce sont finalement des questions factices pour dire qu’il s’agit bien d’un avortement nécessaire et légitime à mon goût…

Un cas moral qui malheureusement accrédite l’idée que le foetus est comme un membre mort, un parasite humain dont il faut se débarasser…De quoi satisfaire la nouvelle inquisition du Planning Familial.
http://e-deo.info/archives/2581
eva
eva

Messages : 51
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum